L’homme qui pointait du doigt

Publié: 22/03/2012 par kikinawak dans Non classé
Tags:, , , , ,

Il y a un an, notre Grande République du Japanisthan du Nord fermait ses frontières prématurément en vu de se protéger du nuage radioactif japonais. Une mesure de préservation utile aussi bien d’un point de vu sanitaire que politique. Cinq mois après, le 28 aout 2011, sur le site contaminé de la centrale de Fukushima, un homme se dresse face à une caméra de surveillance. Qui est-il? Que nous veut-il? Alors que la réponse semble désormais évidente, il subsiste encore trop de doute là où règne depuis le départ la désinformation. Notre Burö Politik, aidé du désormais fameux S.S.S.O.D, a tenté plusieurs simulations afin de découvrir le véritable mobile de l’homme qu’on appelle le fantôme de Fukushima.

Simulation N°1 :

L’homme veut nous mettre en garde quant aux effets des radiations sur les femmes en age de procréer et de l’instabilité émotionnelle de ces mutantes.

.

Simulation N°2 :

L’homme accuse notre camarade japanisthanais Kenji Sawada du sabotage de la centrale. Cela fait doucement sourire quand on sait tous que ce sont les Nord-Koréens les responsables

.

Simulation N°3 :

L’homme joue seulement à « 1,2,3 soleil » avec Takeshi Kitano. Une possibilité parmi tant d’autres. Le S.S.S.O.D ne recule devant rien dans sa quête de vérité… Pas même devant le truc le plus WTF!

.

Simulation N°4 :

L’homme veut nous avertir du mécontentement de la communauté gay internationale devant le refus de notre Cher Leader de faire son coming out.

.

Simulation N°5 :

L’homme nous montre son intérêt pour le Paternoster. A moins que ce soit pour le son d’Alexander Perls.

.

Simulation N°7 :

L’homme nous démontre la pertinence de l’échelle de Shindo, une mesure de l’intensité sismique typiquement japonaise qui utilise des distributeurs automatiques comme jalon:

« 5+ (Majeur) 1,40 à 2,50 m/s². Des distributeurs automatiques mal installées tombent occasionnellement.« 

.

Simulation N°8 :

L’homme nous prévient de ne pas prendre cet ascenseur. Plus rien ne fonctionne normalement dans cette centrale.

.

Simulation N°9 :

L’homme demande à un jeune sauvageon de quitter l’enceinte de la centrale. Ce dernier répond en tirant au lance-grenade. Là, on tient le véritable responsable de l’accident de Fukushima.

.

Directives de relectures:
Advertisements
commentaires
  1. kikinawak dit :

    A moins que tout ceci soit un coup des Tanuki.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s